Etre chiraquien, c’est soutenir

Alain Juppé. Responsable du groupe de travail Jeunesse d'Alain Juppé, Julien Miro répond, dans une tribune, à François Baroin. Le maire de Troyes, fidèle chiraquien, a expliqué assez vertement pourquoi sa préférence allait à Nicolas Sarkozy.

Go to link